Marine Le Pen

Front National


Une rose bleue comme symbole du FN pour 2017, il fallait le faire…

C’est dans un très chic hôtel particulier du célèbre 8ème arrondissement de Paris que Marine Le Pen vient d’inaugurer les nouveaux locaux du FN à quelques pas de l'Elysée.

 

C’est au 262 rue du Faubourg-saint-Honoré que la présidente dirigera sa campagne jusqu'aux présidentielles en 2017. Un choix mûrement réfléchi, lui permettant ainsi de rallier Nanterre - le siège du parti - les gares et les aéroports ainsi que les studios télé et radio, en un temps record.

 

Dans les couloirs de leur QG, les journalistes et les membres du Front National pourront croiser Banksy et les Tontons flingueurs côtoyant Brigitte Bardot et les Stones ou encore une parodie d’une affiche de Goldeneye accrochée aux murs.

Des toiles faisant polémique… C’est comme si l’artiste britannique Banksy, défendant les libertés d’opinion et d’expression (ainsi que les migrants de Calais) venait de retourner sa veste pour prendre part au FN… “l’impossible rendu possible” comme le promettait Marine le Pen, qui tente de faire accepter à l’imaginaire collectif, l’impensable, dans une logique grossière de bataille culturelle. Toutes ces toiles sont alors réunies sous le même symbole, une rose bleue “piquée” au PS dont “seules les épines leur ont été laissées” comme le dirait Marine Le Pen... Une rose ayant fait polémique dans le paysage politique français volant la fleur à la gauche et sa couleur à la droite.

 

C’est donc grâce à ces images que le FN a su faire le buzz, comme d’habitude, une stratégie visant à faire parler de lui entre autres pour se donner une nouvelle image, un parti rajeuni plus dynamique pour attirer un maximum d’électeurs.

 

Marc-Aurèle D.

Écrire commentaire

Commentaires : 0