Primaire de la Droite et du Centre : Les urnes prises d’assaut par un raz de marée d’électeurs

Durant ce mois de Novembre ont eu lieu les primaires de la Droite et du Centre pour choisir le candidat qui représentera cette famille politique.

Beaucoup parlent de la victoire écrasante et d’autant plus surprenante de François Fillon mais ce dont on parle moins c’est de ce grand nombre de votants pour cette primaire puisque nous faisons face à 4 millions de votants!

Tout d’abord, pour ceux qui pensent que 4 millions d’électeurs est un faible chiffre comparé à la totalité de la population française, il faut savoir qu’en 2011 les primaires de la Gauche ont réuni 2.1 millions d’électeurs puis 2.9. Nous assistons donc à une participation sans précédent !

Il faut tout de même relativiser : le nombre de votants pour une élection présidentielle est bien supérieur avec en moyenne 30 millions de Français se déplaçant pour voter.

Entrons maintenant dans le vif du sujet. Ce fort taux de participation a des causes bien évidemment. On peut en énumérer deux car elles sont plus dominantes.

On peut émettre plusieurs hypothèses quant à ce sujet : les Français pensent sans doute que la Gauche n’a aucune chance pour la future élection présidentielle et veulent un candidat solide face au FN qui défie tous les sondages. Cela explique donc le nombre élevé de votants issus de partis de gauche (environ 600 000 d’après certains sondages).

Ou on peut tout simplement penser que les Français ont envie de faire entendre leur opinion en accord ou désaccord avec les idées des différents candidats.

Ces deux causes ont bien sûr eu des conséquences quant aux résultats de cette primaire.

Tout d’abord le nombre de votants est très important comme nous l’avons déjà dit.

Ensuite les prévisions qui tournaient en boucle quant aux deux vainqueurs de ce premier tour ont été pour le moins bouleversées. En effet, Fillon, donné en troisième homme, devance largement Juppé et Sarkozy pourtant favoris ! L’avance que Fillon a eu dans certains fiefs sarkozistes et juppéistes est pour le moins époustouflante : près de deux fois plus que le dauphin !

Maxime P.

Écrire commentaire

Commentaires : 0